Port de Goury

Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Le port de Goury se trouve au « Bout du Monde » juste en face de l'île anglo-normande Aurigny. C'est également à Goury que l'on trouve la station de sauvetage en mer et son canot le « Mona Rigolet », souvent de sortie pour secourir des navires pris dans le Raz Blanchard, l'un des courants les plus forts au monde.

Le Raz Blanchard

Il doit son nom à la blancheur de ses vagues coupées dans leur mouvement par les forts courants dus aux hauts fonds entre le cap de la Hague, Cap Cotentin et les îles Anglo-Normandes. Ces courants, pouvant atteindre la vitesse de 10 noeuds par grande marée, sont les plus forts d'Europe et rendent la navigation très difficile.

Phare de Goury

En 1823 en une seule année, 27 navires ont sombré dans les parages. Peu de temps après, la construction d'un phare fut mise à l'étude. Le chantier débuta en 1834 et nécessita une main d'oeuvre importante pendant 3 ans. En 1837, la construction de cette tour de granit est terminée. A 48 m de hauteur, elle sert de support à une lanterne munie de puissantes lentilles. Cette lanterne, d'une portée de 25 km, a un mouvement de rotation continu au rythme d'un éclat toutes les cinq secondes. Le pétrole a été utilisé comme combustible jusqu'en 1971. Aujourd'hui, une éolienne permet d'utiliser la lumière électrique. Au début du siècle, une corne de brume a été ajoutée.

En 1940, le phare fut occupé par les Allemands. Il resta éteint jusqu'au 1er Juillet 1944, date de sa libération.

La station de sauvetage

La mise en service du phare a diminué les risques et donc les naufrages mais ceux-ci restent fréquents. Une société dénommée Société Centrale des Naufragés prend l'initiative en 1865 de doter l'ensemble des côtes de France de moyens d'intervention. En 1870, un canot de sauvetage prend place au port de Goury. Un abri est construit en 1878 (l'actuel office du tourisme). En 1928, le canot à rames est remplacé par un canot à moteur. A cet effet, un abri de forme octogonale sera construit.

Celui-ci permet le lancement par deux voies différentes : l'une dirigée vers l'intérieur, l'autre vers l'extérieur du port. Le canot pivote à l'intérieur de l'abri sur une plaque tournante avec rotation sur galets. Soutenu par un chariot, il est lancé sur des rails.

Le Mona Rigolet, du nom de son plus important donateur a pris place dans son nouvel abri en 1990. Ce nouveau canot, de 17 mètres 60 est équipé de 2 moteurs de 350 CV et file à 18 noeuds.

Découvrez ici la webcam de Goury